Distribution de vivres & non-vivres à Sobel

2022 07 04 01 2022 07 04 02

Depuis le 2 mai 2019, le site Sobel situé dans la zone Maramvya accueille des victimes des inondations de Gatumba causées notamment par la montée des eaux du lac Tanganyika et de celle de la rivière Rusizi. Actuellement ce site abrite plus de 6400 sinistrés pour plus 1400 ménages, incluant plus de 3500 enfants et une cinquantaine de personnes vivant avec handicap.

La Fondation Stamm ne cesse de venir en aide auprès de ces sinistrés. Depuis septembre 2021, la fondation se rend à Sobel pour y effectuer des dons en vivres (riz, farine de maïs, etc.) et en non-vivres (matelas, nattes, habits, savons, etc). Notons qu’à la fin du mois de mai, plus de 200 victimes des inondations qui vivent sur le site Sobel ont bénéficié d’un don composé de matelas et de couvertures. Cette distribution était nécessaire quand on constate que presque tout le monde du site Sobel dort par terre sans natte ou matelas, ni couverture.2022 07 04 04

Le chef de site évoque que les sinistrés de Sobel rencontrent beaucoup de problèmes (cf. manque de nourriture, d’habits, de matelas ainsi que de matériels pour les écoliers). Les enfants portent des habits qui sont très sales ou même déchirés. En bref, ces victimes d’inondations vivent dans des conditions difficiles. Sachant que la Fondation Stamm ne peut venir en aide à tous ces milliers de sinistrés du site Sobel, certaines catégories de personnes sont favorisées telles que : les enfants orphelins, les personnes âgées, les adultes et enfants vivant avec handicap, les femmes allaitantes ainsi que les femmes enceintes.

Selon l’équipe médicale de la Fondation Stamm basée au site Sobel, il s’observe des maladies comme : celles liées au manque d’hygiène, la malaria, ou encore la dermatose. Notons également qu’une vingtaine d’enfants du site vivant avec handicap ont déjà bénéficié d’appareils orthopédiques et de chaises roulantes.

Précisons que jusque mi-juin 2022, la Fondation Stamm a déjà aidé plus de 500 enfants ainsi que plus de 300 femmes allaitantes ou enceintes ainsi qu’une cinquantaine d’enfants vivant avec handicap à travers une assistance en dons de vivres et non-vivres.

     2022 07 04 07 2022 07 04 03 2022 07 04 05 2022 07 04 06